arbre2016

L’Arbre de l’année Québec 2016

> > Lire le communiqué de presse

L’Arbre de l’année Québec 2016 : l’orme de Farnham 

Voici le texte de Jean-Philippe Choinière
L’orme de Farnham

« Je suis un orme d’Amérique majestueux, l’un des rares survivants de la graphiose qui a décimé mes frères par millions. Mon histoire est longue de 200 hivers, mais son récit débute à l’été 1940, saison où Louis-Paul Choinière et son épouse Suzanne s’établissent à proximité de mes racines. Je me rappelle l’odeur du foin fraîchement coupé et les pique-niques sous ma couronne. Ma situation centrale sur la terre familiale me permet à la fois de suivre les chevreuils à l’orée du bois et de contempler les poulains s’émoustiller dans les pâturages.

J’ai survécu à une tornade en 1983 ainsi qu’au verglas de 1998, qui m’a pris la moitié de mes branches. Malgré tout, je renais chaque printemps, élargissant progressivement l’ombre de mes feuilles pour que des enfants reviennent y pique-niquer. Je suis devenu avec les années un lieu traditionnel de rencontre pour la famille et les amis. J’ai été l’hôte d’un grand mariage et le sujet de plusieurs conversations. On vante ma stature imposante, mais je crois que ma beauté vient avant tout des souvenirs imprégnés dans mon tronc. J’ose rêver que le meilleur reste à venir, que les cerfs-volants continueront de me dépasser dans le ciel et que vous reviendrez ouvrir vos paniers d’osier sous mes feuilles.

Déposez votre oreille sur mon écorce et écoutez chacune de mes feuilles. Respirez-moi et continuez à vous balancer en me racontant vos rêves. Prenez le temps d’écouter le bruissement de mes feuilles vous chuchoter « Allez-y, tout est possible » ».

 

Crédit photo : Jean-Philippe Choinière


L’Arbre de l’année Québec 2015

> > Lire le communiqué de presse

Photo : Joe Alvoeiro

Photo : Joe Alvoeiro

Photo : Joe Alvoeiro

Photo : Joe Alvoeiro

Le Hêtre de Sainte-Angèle-de-Monnoir

Un texte de Denis Mercier
L’hêtre invétéré de Sainte-Angèle-de-Monnoir

Hêtre ou ne pas être…

Tu as plus de 300 ans, près de 400 ans peut-être.

Tu es situé au cœur du village de Sainte-Angèle-de-Monnoir, juste à côté de l’église.

Ton histoire…

Tu as pris racine vers 1650 au milieu d’une forêt dont il ne reste aucune trace. Tes racines se sont diffusées au cœur des terres les plus fertiles du Québec. Tu es témoin vivant de cette époque lointaine.

Tu trônes à côté de cette jeune église centenaire. Autour de toi, le cimetière. Et toi, seul hêtre vivant parmi tous ces êtres disparus que tu as vu naître et mourir. Ton sol a été hydraté par tant de larmes de joie et de tristesse.

En 1994, tu as été sacré le Champion des hêtres du Québec. Quatre années plus tard, le grand verglas a presque eu raison de toi. Presque…

Malgré toutes ces embûches, tu survis… Tu dois avoir tant de souvenirs imprégnés sous ton écorce. Si tu pouvais nous raconter…

Peut-être étais-tu déjà là lors du décès de Samuel de Champlain, en 1635. Tu as vu naître la Nouvelle France. Tu y étais lors de la déportation des Acadiens en 1755. Présent à la naissance de Napoléon. Tu as vu les grandes épidémies de choléras, de variole, de scarlatine, de typhoïde.

Tu as vu naître Joseph-Armand Bombardier. Tu étais déjà bicentenaire quand le frère Marie-Victorin a publié sa Flore Laurentienne.

Lévesque, Miron, Félix, Vigneault, Riopelle, Yvon, Clémence, Charlebois, Ferland et des centaines d’autres, tu les a vus naître.

Tu as vécu l’Expo 67, les jeux Olympiques de Montréal et combien de coupes Stanley?

Tu as entendu les premières voitures qui ont remplacé les chevaux, puis les trains, les avions, les navettes spatiales. Les communications ont évolué… la poste de la Reine, le télégramme, le téléphone, la magie du fil, puis la magie du sans-fil…

Tu étais là lors des naufrages du Titanic et de l’Empress of Ireland.

Tu as vu les familles brisées par la Première et la Seconde guerre mondiale. Tu dois te dire que si les humains pouvaient vivre quelques siècles, ils reproduiraient moins les mêmes erreurs…

Tu as pris naissance à l’époque de Jeanne-Mance. Trois siècles plus tard, tu as vécu les horreurs à l’École Polytechnique et au collège Dawson. Mais tu as surtout vu les femmes continuer à prendre la place qui leur revient.
Tu es maintenant à l’automne de ta vie…

Depuis mon arrivée en 2004 dans ce joli village de Ste-Angèle-de-Monnoir, je te côtoie à tous les jours. Chaque automne, quand je vois tes feuilles rougir, brunir, puis s’envoler, je me dis que c’était peut-être ton dernier souffle…

Mais non, cette année encore, en 2015, après un autre hiver trop froid, tu as cru au printemps. Tu as laissé renaître de magnifiques bourgeons. Vive la vie…

Merci, tu es un hêtre exceptionnel !

 

 

Le public est invité à élire l’Arbre de l’année Québec.

Un jury composé de personnalités du milieu de la vulgarisation scientifique étudiera l’ensemble des candidatures pour désigner quatre finalistes. Dans leur évaluation, les membres du jury tiendront compte de l’histoire de l’Arbre candidat, de son importance culturelle, affective, sociale, symbolique et historique, ainsi que de ses caractéristiques botaniques et esthétiques.

 

 

 

 

 Faites-nous connaître VOTRE arbre coup de cœur!

Le dossier de l’Arbre candidat doit comprendre les éléments suivants :

  1. Son espèce
  2. Son emplacement
  3. Sa description*, son histoire et les raisons pour lesquelles il devrait être choisi comme l’Arbre de l’année Québec.
  4. Une photographie de l’Arbre candidat (maximum deux photos)

*  La description peut comprendre des éléments esthétiques de l’Arbre candidat, des détails sur la faune ou la flore qu’il abrite, ou encore les manifestations culturelles, sociales ou artistiques qu’il accueille.

La période de candidature est terminée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Règlements du concours

 

Article 1 : Organisateurs

Les Amis du Jardin botanique de Montréal, éditeur de la revue Quatre-Temps, organisme sans but lucratif situé au 4101, rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec), H1X 2B2

avec

les magazines et organismes de vulgarisation scientifique francophones suivants : l’Agence Science-Presse, Les Cercles des jeunes naturalistes, Curium, Les Débrouillards, Les Explorateurs, Nature sauvage, QuébecOiseaux, Québec Science, Science pour tous et l’Association pour l’enseignement de la science et de la technologie au Québec (AESTQ) et l’Association francophone pour le savoir (ACFAS).

 

Article 2 : Conditions de participation

Ce concours s’adresse à toute personne ou à tout groupe (famille, classe, école, entreprise ou communauté) résidant au Québec.

 

Article 3 : Déroulement

Toute personne ou tout groupe résidant au Québec peut présenter un arbre de son choix au concours L’Arbre de l’année Québec.

Le jury évaluera tous les dossiers reçus en date du 31 mai.

Les membres du jury s’intéresseront tout particulièrement à l’histoire des arbres mis en candidature. L’appréciation du jury se fondera en partie sur les caractéristiques biologiques et esthétiques de l’Arbre candidat, mais aussi sur les liens historiques, affectifs et symboliques que la communauté entretient avec lui.

 

Article 4 : Validité des bulletins de participation

Pour participer, il suffit de compléter le formulaire d’inscription disponible sur le site www.arbredelanneequebec.com.

Le dossier de l’Arbre candidat doit comprendre les éléments suivants :

  1. Son espèce
  2. Son emplacement
  3. Sa description*, son histoire et les raisons pour lesquelles il devrait être choisi comme l’Arbre de l’année Québec
  4. Une photographie de l’Arbre candidat (maximum deux photos)

*  La description peut comprendre des éléments esthétiques de l’Arbre candidat, des détails sur la faune ou la flore qu’il abrite, ou encore les manifestations culturelles, sociales ou artistiques qu’il accueille.

La période de candidature se termine le 31 mai, minuit. Aucun dossier ne sera accepté après cette date.

 

Article 5 : Jury

Un jury composé de personnalités du milieu de la vulgarisation scientifique étudiera l’ensemble des candidatures et présentera entre 5 et 10 finalistes au public.

  • Le public sera ensuite invité à voter parmi ces finalistes qui seront présentés sur le site Internet du concours www.arbredelanneequebec.com. L’Arbre candidat qui recueillera le plus de votes sera élu l’Arbre de l’année Québec.
  • La clôture du scrutin se fera le 15 octobre, à minuit.

Le profil de l’Arbre de l’année Québec sera publié sur le site <www.arbredelanneequebec.com> ainsi que dans tous les magazines scientifiques participants.

 

Article 6 : Promotion du concours

En envoyant leur dossier de candidature, les participants autorisent les organisateurs à utiliser leur nom ainsi que les images qu’ils ont fournies de l’Arbre candidat pour toute activité de promotion liée au concours, sans que cette utilisation puisse ouvrir droit à quelque rémunération ou indemnité que ce soit.

 

 

Partenaires

logo_SPT logo_QO logo_nature_savage logo_lesExplorateurs logo_debs logo_curium logo_CJN logo_asp logo_amis logo_AESTQlogoACFAS